Comment reconnaître un adepte de la gauche régressive

Ce qui est méprisable est dangereux, quand il n’est pas assez méprisé.                —VOLTAIRE

J’appelle gauche régressive la partie de la gauche politique qui, au nom du multiculturalisme ou inspirée par le relativisme culturel, défend une position incohérente vis-à-vis le progressisme censé être inhérent à la gauche, et ce, en tolérant ou en se portant à la défense d’un islam radical et politique (islamisme), c’est-à-dire un islam, misogyne, homophobe et religieusement suprématiste.

La gauche régressive essaie de nous faire accroire qu’elle ne défend pas cette conception arriérée et totalitaire d’une religion, mais qu’elle lutterait contre la « discrimination ». Mais en réalité, ces gens-là ne défendent pas la liberté de religion, mais bel et bien l’islamisme. Ils se précipitent exclusivement au secours de cette idéologie radicalement misogyne, homophobe, ultra-arriérée, haineuse, totalitaire, suprématiste, donc qui n’a certainement rien de progressiste.

S’ils défendaient la liberté de religion, alors les adeptes de la gauche régressive n’ignoreraient pas, quand ils ne les méprisent ou ne les diffament pas tout simplement, les musulmans anti-charia et anti-djihad, comme un Tarek Fatah par exemple. Au lieu donc de se rendre solidaires des musulmans progressistes, humanistes et démocrates qui prônent notamment l’égalité homme femme et les droits des LGBTQ, les adeptes de la gauche régressive se portent toujours à la défense des mouvances islamistes anti-progressistes comme les Frères Musulmans. Tels sont les faits, amplement et aisément vérifiables.

Si les Frères Musulmans, dont les propres documents parlent d’imposer l’islam radical partout dans le monde, investissent des millions de dollars par année au Québec, ce serait donc dans quel but? Pour faire le contraire ici seulement de ce qu’ils font partout dans le monde? Pourquoi ces questions? C’est que, selon nos gauchistes régressifs, il semblerait que les Frères Musulmans, en mettant le pied au Québec, seraient touchés par une espèce de grâce peut-être surnaturelle qui leur ferait faire et rechercher ici tout le contraire de ce qu’ils font et recherchent partout ailleurs dans le monde. Ainsi « pense » la gauche régressive.

Comment savoir si vous avez affaire à un adepte de la gauche régressive?

Un sectateur de la gauche régressive, comme nous venons de le mentionner, ne se montre jamais solidaire des musulmans progressistes et démocrates. Ce ne sont pas les « minorités opprimées » qui inquiètent les adeptes de la gauche régressive, dont la compassion et la solidarité sont plutôt orientées en faveur des éléments misogynes, homophobes, suprématistes et haineux de l’islam radical. Les réels oppresseurs les fascinent, voire les séduisent.

De plus, les brutes épaisses soi-disant « antifa » avec lesquelles les adeptes de la gauche régressive sont acoquinés, sont elles-mêmes de vrais oppresseurs. La gauche régressive est essentiellement liberticide.

Par exemple, ce n’est pas être « préoccupé » par les « opprimés » que de désigner une Djemila Benhabib comme cible aux brutes épaisses « antifa », en la pointant du doigt mensongèrement comme « fasciste » ou « d’extrême droite » comme certains viennent de le faire.

En effet, désigner une personne comme « fasciste », c’est dans ces milieux l’équivalent d’un claquement de doigts pour que les chiens enragés sautent sur la proie désignée. Donc, Djemila Benhabib est une femme immigrante qui n’est pas protégée par la gauche régressive. Bien au contraire, des « intellectuels » de la gauche régressive l’offrent en pâture aux hordes d’abrutis qui essaient de se faire passer pour « antifascistes », alors qu’ils en sont l’exact contraire comme le prouvent leurs méthodes et tactiques, et qui sont accrochés au magistère des « intellectuels » de la gauche régressive.

La désignation de Djemila Benhabib comme cible pour ces abrutis n’est là qu’un exemple parmi tant d’autres qui attestent du fait que la gauche régressive n’aime que les musulmans rétrogrades et considère comme des larbins les progressistes de foi ou de culture musulmane.

Mais détrompons-nous : il n’y a pas de « complot islamogauchiste », comme plusieurs agités du bocal d’extrême droite le croient bien à tort. Nous assistons plutôt à une haine adolescente de l’Occident libéral, démocratique et capitaliste qui est tout à fait commune et observable dans ces deux mouvances que sont la gauche régressive et l’islam politique.

En fait, si je me refuse à parler de « complot », c’est parce que je crois fermement que la plupart des adeptes de la gauche régressive sont trop épais et trop stupides pour savoir ce qu’ils font et ce à quoi ils servent. Et pour comploter, il faut quand même avoir une certaine intelligence stratégique, ce qui n’est pas le cas des pseudos « intellectuels » de la gauche régressive qui publient dans Ricochet ou des cires molles qui s’abreuvent aux mamelles infectes de ce média malhonnête et liberticide.

Les faits demeurent, donc : c’est toujours et uniquement pour défendre des musulmans rétrogrades, misogynes, homophobes, suprématistes, que s’activent les adeptes de la gauche régressive. Jamais les adeptes de la gauche régressive ne vont protester contre l’idéologie et les discours haineux, misogynes, homophobes, suprématistes des islamistes. Qu’on me montre un seul article de Ricochet qui proteste contre une seule de ces composantes de l’islamisme, ou encore, qu’on me présente un adepte de la gauche régressive qui se porte à la défense des musulmans progressistes, démocrates et humanistes qui combattent les islamistes, et je commencerai à réviser mon jugement.

Ce n’est certes pas demain la veille.

 

20158396_10155376240576101_1061952900_n

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s